Le chocolat d’une communauté indigène à Paris

La vice-présidente du Pérou, Marisol Espinoza, a présenté ce produit natif au Salon du Chocolat et du Cacao de Paris. La communauté indigène des aguarunas (awajún) vit dans la jungle du Pérou dans la zone de Loreto y Amazonas, un territoire proche de l’Equateur. Ce peuple descendant des jibaros, valeureux guerriers qui ont su résister au Incas, vivent dans une grande pauvreté. Leur idéal de liberté les pousse à vivre en dehors de toute civilisation et leur territoire s’est relativement amenuisé. Ce chocolat est le fruit de plus de trois ans de travail qui ont permis de promouvoir l’agriculture des familles rurales. La délégation péruvienne a également fait connaître le cacao blanc de Piura et le cacao de San Martín et de la jungle centrale, zones où des programmes de substitution des cultures de la coca par d’autres produits sont menés à bien.

 

 

,

Pas de commentaires